LA MATERNITÉ D’AGNI-ASSIKASSO, DON DU CONSEIL REGIONAL DE L’IFFOU INAUGURÉE

Le Président du Conseil Régional de l’Iffou, Traoré Adam Kolia, a officiellement livré le mercredi 22 Janvier 2020, la maternité d’Agni-assikasso, aux populations de ce village de plus de trois milles(3.000) âmes.

L’engagement de la construction de l’infrastructure sanitaire participe de sa volonté d’offrir la santé et le bien être à ses administrés. « C’est vrai qu’au niveau du conseil régional, nous réalisons beaucoup d’infrastructures, mais celles qui sont en relation avec la vie et la santé sont pour nous les plus importantes. Vous savez également qu’on ne donne pas la vie pour perdre la sienne, et pour nous, une maternité dans une localité comme Agni-assikasso avec autant de femmes, c’est vraiment important »a-t-il dit.

En réceptionnant les clés de la maternité qui est composée de deux pavillons d’accouchement et d’hospitalisation, équipée de mobiliers, de matériel médical et bio médical, le directeur départemental de la santé de Daoukro, docteur Manouan Nogbou Jean-Marc, a affirmé que le don était un véritable soulagement pour le district sanitaire dont les besoins sont énormes.« Je voudrais dire grand merci au président du conseil régional pour cette maternité qui vient augmenter nos capacités en termes d’infrastructures, d’équipements et de ressources humaines, »a-t-il souligné avant d’indiquer que cet apport inestimable permettra d’atteindre leur objectif.Celui de faire en sorte qu’aucune femme ne meurt des suites de sa grossesse ou en donnant la vie.

Rappelant qu’en 2019, le district sanitaire de Daoukro a enregistré 12 décès maternels dont la plupart sont des accouchements à domicile. Aujourd’hui les femmes d’Agni-Assikasso, n’ont plus d’excuses pour faire des accouchements à domicile »a-t-il martelé.

La cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte du centre de santé a regroupé du beau monde. Notamment, la chefferie traditionnelle, les fils et cadres du village, les autorités politiques et administratives. Au nom des populations, l’honorable Akoto Olvier, député de Daoukro/N’Gattakro, a traduis sa gratitude au président Traoré Adam Kolia pour tous les projets de développement réalisés déjà à l’entame de son mandat dans les trois départements qui constituent l’Iffou et particulièrement dans sa circonscription électorale. Pour le 4e vice président du conseil régional, le rêve des populations de voir leur dispensaire obtenu en 1970, devenir un centre de santé s’est concrétisé. Cependant, il est important d’en prendre soin tout en maintenant la propreté au sein des locaux et aux alentours. Une tache qu’il a confiée aux femmes du village, regroupées en association.

De son côté, la sage femme Akré N’Guessan Andrea Stephanie qui est à son premier poste, a rassuré les populations de sa disponibilité.

Ajoutons à cette journée d’inauguration ,la remise officielle des logements de directeurs des écoles primaires de Koutoukounou et Lagoukro.
Ekif le saint

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *