ÉDUCATION| RÉALISATIONS DE LA MAIRIE DE DAOUKRO

Les élèves de l’école primaire publique achèvent l’année scolaire 2019-2020 dans un bâtiment flambant neuf

Soucieux des conditions d’études déplorables des enseignants et leurs apprenants dans l’école primaire publique du quartier Sosoribougou sous des appâtâmes, le Maire de la commune de Daoukro , le professeur Djè Koffi Aubin et son conseil municipal ont dans le cadre des actions de développement, décidé de leur offrir un cadre plus agréable.

À cet effet, un bâtiment de trois classes,un bureau de directeur et un magasin a été construit afin de rehausser le taux de réussite scolaire dans cet établissement primaire public ouvert en janvier 2018.
Entamant la série d’allocutions, l’autorité municipale s’est exprimée en ces termes:”Le conseil municipal voudrait vous réitérer sa ferme volonté de prendre une part active dans l’amélioration des conditions d’éducation et d’apprentissage de nos enfants, la relève de demain. À ce titre, plusieurs groupes scolaires ont été renforcés en salles de classe et table blanc.La liste des opérations et actions sociales réalisées en si peu de temps,est loin d’être exhaustive”.A t-il déclaré.

Empêchée, madame le directeur régional de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de l’IFFOU, s’est faite représentée par son secrétaire général,Sery Paul.Dans son discours, celui-ci a indiqué que la création d’une école dans ce quartier est un rapprochement du lieu d’apprentissage par rapport aux domiciles des enfants et une manière efficace de lutter contre l’l’illettrisme.C’est pourquoi,l’école,gagnerait à accroître sa capacité d’accueil,afin de mieux répondre au nouveau défi du gouvernement à savoir:<<L’école obligatoire pour tous les enfants en âge d’aller à l’école.>> A-t-il ajouté

Pour sa part,Aboulaye Simon, président de COGES de la dite école,a dans son mot de remerciements, affirmé que l’infrastructure scolaire réalisée par la mairie est une bouffée d’oxygène pour la communauté éducative de Sossoribougou qui est confrontée à d’enormes défis dans le cadre de l’encadrement des enfants.Raison de plus d’attirer l’attention du maire sur certains besoins pressants dont la construction de nouvelles salles de classe vu que la rentrée 2020-2021, l’école sera à quatre niveaux.À l’endroit des parents d’élèves,il leur a exhorté de s’acquitter de leurs cotisations pour permettre au bureau de subvenir aux charges urgentes.

De son côté, madame le préfet de région,préfet du département de Daoukro, AKA SONOH JULIE,epouse KABLAN, a traduit toute sa reconnaissance et sincères remerciements au maire et à son conseil municipal pour les actions de développement menées en faveur des populations de la commune.Aux acteurs du système éducatif de la région,le gouverneur leur a exprimé son admiration et ses vifs encouragements pour le dynamisme et les meilleures résultats enregistrés chaque année scolaire malgré les conditions de travail difficiles.Terminant son intervention,l’autorité administrative a prodigué de sages conseils aux élèves et exhorté les bénéficiaires de l’ouvrage d’en faire un bon usage.

Notons que la cérémonie s’est déroulée en présence des guides religieux, des chefs traditionnels,des responsables de la sécurité et des élus.Notamment,Bedie Ernest et Akanza Kangah, respectivement,directeur de cabinet et conseiller politique du Président du conseil régional de l’Iffou,Traoré Adam Kolia.

Ekyf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *