2ÈME GALA INTERNATIONAL À PARIS Mme BÉDIÉ LÈVE DES FONDS POUR SAUVER LES MALADES

Mme Henriette Bédié, présidente de la Fondation “Servir” continue de se battre pour soutenir les malades du rein. C’est ainsi que le 27 avril dernier, elle a organisé à Paris après Hambourg (Allemagne) le 2ème “gala international 2018”.

L’objectif de cette cérémonie n’est rien d’autre que de mobiliser des fonds auprès des partenaires et d’autres bonnes volontés pour achever son Centre médical international d’hémodialyse et de greffes rénales d’Abidjan. Une fois encore, l’appel de Mme Bédié a été entendu. Parce que les invités (en quantité et en qualité) sont venus de partout et ont pris d’assaut l’hôtel “Intercontinental Paris le Grand”.
Parmi les illustres invités, le professeur Georges Deschenes, chef du service de Néphrologie (Dialyse, enfant et transplantation rénale), de l’hôpital Robert Debré à Paris. Mme Henriette Bédié a donc profité de cette solennelle occasion pour appeler les uns et les autres à la solidarité envers les malades des reins de Côte d’Ivoire. « Servir les autres, celles et ceux affectés, par les maladies rénales, exige un fondement solide. Cela implique de dépasser les limites, sans cesse, à repousser. A cette fin, l’espoir nous sert, de levier. Nous avons donc espoir, que cette soirée spéciale et dédiée sera un moment historique. Il vise, à traduire notre solidarité et notre dévouement, pour atténuer, les maladies rénales. C’est en cela, que nous nous sommes engagés, à construire un hôpital spécialisé, et ciblé sur les maladies rénales, pour aider à leur traitement adéquat », a plaidé la présidente de la Fondation “Servir”. Premier fruit de ce “2ème gala international 2018”, la mise en place possible d’un partenariat bilatéral dans les domaines de la formation et de la recherche entre l’hôpital Robert Debré de Paris et le Centre médical international d’hémodialyse et de greffes rénales d’Abidjan.
La présence du professeur Georges Deschenes à cette cérémonie de solidarité en est la démonstration d’une collaboration au profit des malades de Côte d’Ivoire. Le gala a, par ailleurs, enregistré au point de vue artistique la présence musicale de la Princesse Caroline de Murat et de l’excellent violoniste Sheniyaz Mussakhan.

source: DJE KM (nouveau reveil)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *