#CORONAVIRUS: ET QUAND TOUT DEVIENT DE PLUS EN PLUS COMPLIQUÉ POUR LES ENTREPRENEURS, EMPLOYEURS ET SECTEUR LIBÉRAL

Pourtant tout avait bien commencé en 2020 avec assez de projets planifiés, des objectifs à court et long terme, puis viendra le fameux x “Corona virus”

— Avec les mesures barrières prises par les gouvernements des pays touchés, la crise économique dû au Corona Virus fait des dégâts aussi bien que le virus lui même.

—- Plusieurs Directeurs ou Fondateurs luttent actuellement pour la survie de leurs entreprises, leurs commerces ou emploi. On y voit des licenciements, des mises au chômage technique, des ruptures de contrat, brefs.
Le stress, les factures indispensables a payer, la lutte quotidienne pour se préserver du virus, aha quel véritable guet apens

Que leur réserve l’avenir dans cette crise sanitaire sans issue efficace jusque là ?

— Certains parlent de télétravail pour maintenir la productivité des entreprises, mais qu’en est-il de celles où la chaîne de production et distribution nécessitent la présence physique des employés ?
Le télétravail ne résoud pas le problème du secteur informel notamment les petits commerces qui d’ailleurs occupent plus de la moitié de nos populations africaines.

— Néanmoins les secteurs d’activités des TICS ne sont pas aussi inquiétés que ça dans cette crise économique.
Certains ont déjà déployés leur service en ligne et font bon chiffre d’affaires à travers les plateformes de télétravail.

—- Vivement que la numérisation des services soit une réalité en Afrique et non un leurre.

—- Des mesures concrètes et sociales soient prises en faveur de ceux-ci.

🙏🙏Une pensée spéciale aux transporteurs urbains, restaurateurs, distributeurs, vendeurs ambulant(e)s, commerçants dans les lieux publics, promoteurs de spectacle, artisans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *