FÊTE DES MÈRES À PÈPRÊSSOU

Akoto Olivier amorce l’autonomisation des femmes de Pèprêssou

Dans le cadre de l’autonomisation de la femme en milieu rural l’association Ekonien de Pèprèssou a organisé sa fête des mères ,sous le patronage du Président Henri Konan Bédié, sous la Présidence du Député Akoto Olivier, sous le parrainage du Commandant en Douanes Kouadio kouakou Benoît et pour invité spécial Mr Traoré Adam Kolia, représenté par Mr Ekra Bruno , Permanent du PDCI RDA Daoukro 1.

Pèprêssou, village situé à 09 kilomètres de Daoukro (chef lieu de la région de l’Iffou) a célébré sa Fête des Mères le samedi 26 mai dernier en présence des fils, filles et cadres du Département .

Prenant la parole, Olivier Akoto, Député de la circonscription électorale de Daoukro – Ngattakro ( sous prefectures et communes ) a, d’abord rendu hommage à toutes les dignes mères de cette association pour leur bravoure, leur détermination et leur volonté de se battre chaque jour pour leur autonomisation. Ensuite, il les a remercié parce que leur vision du monde se détachant de la traditionnelle manière pour épouser celle de l’autonomisation de la femme tant prôner par les gouvernants. Pour manifester son adhésion à cette vision, Akoto Olivier a amorcé l’autonomisation de l’association des femmes du village de Pèprêssou en leur offrant de nombreux matériels agricoles composés de pépinières de café, des machettes, des dabas, des arrosoirs, des bottes, afin de leur permettre de créer leurs propres champs. “Ne dit-on pas que, vaudrait mieux apprendre à pêcher que de donner du poisson”

En ce qui concerne les semences, le Député a confirmé que ça sera pour bientôt. Rappelons que ce projet similaire d’autonomisation a été déjà réalisé pour les jeunes du village de Pèprêssou par ce même bienfaiteur. C’est une leçon de sagesse parce que d’ici quelques années, nos mères issues de cette association pourront se prendre en charge pour tout le reste de leur existence.

Le Commandant des Douanes Ivoiriennes Kouadio Kouakou Benoît ne dira pas le contraire. Pour lui, rendre autonome une femme, c’est rendre autonome toute une famille. Et pour joindre l’utile à l’agréable, le parrain de la cérémonie de cette fête des mères a offert un tricycle et la somme de 1.200.000 f cfa dont 900.000 f fca pour soutenir leur caisse.

Bédié Agnès, Agent à la CIE (Daoukro) a appelé les femmes de cette association a demeuré dans l’union parce que c’est en étant unis qu’on peut remporter toutes les victoires. Pour preuves, a-t-elle rappelé, cette association vient en aide aux femmes démunies .Séance tenante, elle a offert une demie tonne de riz, de l’huile(…)à la cantine scolaire de Pèpressou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *