LES SOUS GROUPES BAOULES

Il existe une vingtaine de sous-groupes appartenant à des aires géographiques spécifiques.

Ainsi on a :

Ces sous-groupes parlent en réalité la même langue avec quelques nuances surtout dans le ton et la prononciation.

Certains peuples qui ont subi la domination des Baoulés, ont tendance à s’assimiler aujourd’hui aux Baoulés. Ce sont les Ouan (Tiéningbué, Kounahiri), les Ngain (M’bahiakro)

Les Baoulés ont occupé les régions forestières de l’ouest et du sud-ouest du pays, exploitant de grandes plantations de café et de cacao, modifiant ainsi la toponymie des localités de ces régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.