REPORTAGE: AU ” SANS LOI ” DE OUELLE

Que s’est-il passé?

De passage à Ouellé le mercredi dernier, nous avions voulu prendre un peu d’air frais au ”sans loi”. A notre grande surprise le site est quasi-inexistant. Les bois d’acacia sous lesquels étaient installés les fournisseurs du liquide blanc étaient dépaysés et il ne restait plus que 2 maquis au bois.

En plus il n’y avait vraiment pas de l’engouement social comme on pouvait le remarquer de loin quelques années en arrière.

Où sont passez les vaillantes femmes qui nous faisaient savourer du bon plat de foutou accompagné de la sauce gnangnan au “Kpêma” fumé?

A quelques mètres de là, nous avons constaté la fermeture de la première boulangerie de la ville située en face de l’atelier de coiffure de KOFFI. Que s’est-il passé là encore?

Ainsi donc plusieurs questions sans réponses nous ont obligé à ranger nos caméra et continuer notre randonné.