DAOUKRO : COHÉSION SOCIALE

L’appel de réconciliation, d’union et de solidarité aux cadres de l’iffou du président Henri Konan Bedie, entendu.
Traoré Adam Kolia, délégué départemental du pdci-rda Daoukro1 en est le précurseur.

Le dimanche 29 Avril 2018 à l’occasion de la cérémonie de remise de clé du groupe scolaire de N’Gattakro, tous les fils et toutes les filles des départements de M’Bahiakro, Prikro et de Daoukro se sont retrouvés pour signifier à leur ainé, le président Henri Konan Bedié qu’ils ont perçu son message. Celui de se mettre ensemble pour favoriser le développement de l’iffou.

Signalons que sur le terrain, cet appel est mis en pratique par ceux-ci qui développent des projets au profit des populations. Le dernier en date est
la reconstruction de la première école de N’Gattakro qui représentait un danger pour les enseignants et leurs apprenants parce que construite en terre bâtie depuis 1975. Quant à la 2è qui est sortie de terre en 1998, les bâtiments dégradés, ont été réhabilités.
Ce premier projet d’envergure de la fondation d’Augustin a été possible grâce au président fondateur de l’Ong Ye Moayet qui a été sollicité par les populations de N’Gattakro à travers la mutuelle de développement du dit village.
Pour l’interface Traoré Adam Kolia, cette démarche s’inscrit dans les activités régulières de son ong qui intervient dans les secteurs de l’éducation, la santé, l’eau potable, l’autonomisation des femmes et de la jeunesse.
Dans son allocution à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de l’école de N’Gattakro, le cadre de Daoukro a dit ceci :
«Nous traduisons dans les faits, les directives avisées du président Henri Konan Bedié adressées aux cadres. Les invitant à plus de solidarité d’une part, d’assistance et de proximité à l’égard de nos parents d’autre part. » A-t-il expliqué avant de souhaiter que la réalisation de ces infrastructures scolaires renforce davantage l’union et la solidarité entre ses frères et sœurs cadres de l’iffou en vue de faire face à l’immensité des besoins des populations.
« Devant la dégradation des conditions de vie de nos parents, la mobilisation, l’implication et la contribution de tous les fils et de toutes les filles cadres, sont plus que jamais nécessaires. La main heureuse de notre frère Thiery Tanoh à travers la fondation de son épouse Sylvie Tanoh qui a financé à 100% les travaux de l’école que le président Henri Konan Bedie inaugure aujourd’hui, est un exemple à suivre.» A-t-il lancé comme appel à tous les députés, maires de la région de l’iffou qui ont pris part à la cérémonie dans l’enceinte du dit établissement.
Etait également présente, la ministre Lagou Adjoua Henriette.
Une photo de famille a immortalisé leur union autour de leur ainé, le président Henri Konan Bedié.

François kra(Ekif)

2 pensées sur “DAOUKRO : COHÉSION SOCIALE

  • 1 mai 2018 à 23 h 48 min
    Permalink

    Mr Adam Kolia les populations de l’iffou Sont fiers de vous non seulement par les actes concrets que vous posés, mais surtout la cohésion que vous insuffler ainsi que le leadership dont vous faites montre. Bravo nous en avions tant besoin dans la région aux côtés du Président BEDIE.

    Répondre
  • 2 mai 2018 à 0 h 13 min
    Permalink

    Monsieur KOLIA, les populations de l’Iffou sont fiers de vous. D’abord vos actes sont concrets . Ensuite la mobilisation et la cohésion que vous insufflez partout dans la région sont extraordinaires. Votre leadership est vraiment impressionnant. Nous attendions depuis longtemps cela auprès du président BEDIE.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *