LANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES À L’AMENDEMENT DE KIGALI À DAOUKRO

Le coordonnateur général du projet Ozone exhorte la population à arrêter l’utilisation du HFC ou 134 A (gaz à effet de serre)

Le lundi 22 juillet 2019,s’est tenu à la salle Pepressou de Daoukro,un atelier sur l’amendement de Kigali.
Cette importante activité de sensiblisation sur les effets collatéraux du rechauffement climatique a enregistré la présence du secrétaire Général 2 de Préfecture, Gbandah Odette, représentant le préfet de Région , du représentant du président du Conseil Régional de l’iffou,Ekra Bruno et du 4e adjoint au Maire,Guillaume Koffi.
Allocution,projection de film sur la protection de l’environnement et échanges ont été les grandes lignes de cette journée.

Au sortir dudit atelier ,le Professeur N’guessan N’Cho,Cordonnateur national du projet Ozone a retracé les réels objectifs de ces activités à Daoukro en ces termes :
<< L’objectif de l’amendement de Kigali est de réglementer ,c’est à dire établir des échéanciers d’élimination du HFC Hydro fluorocarbures) et recourir à un autre gaz moins nocif.Pour cela,nous travaillons avec le ministère du commerce en charge de la délivrance des licences .Nous attendons donc que cette recommandation,lancée le 1er janvier 2019,soit répercutée sur les probables utilisateurs (techniciens du Froid) et la population en générale>>.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.