INSECURITÉ | CAMBRIOLAGE À DAOUKRO

Les domiciles des correspondants de presse visités par des bandits.

 

Les domiciles des correspondants de presse, Edgar Yeboue de Fraternité Matin et Honorine Niare de Radio Côte d’ivoire ont été la cible des malfrats dans la nuit du 14 au 15 juin.
Situés au quartier Chicago, ces deux domiciles sont contigus. C’est la consœur de Radio Côte d’ivoire, qui a été la plus malheureuse.

En effet, les cambrioleurs ont mis d’abord le grappin sur son local, avant de se projeter ailleurs. Ils ont escaladé la clôture et introduit leur main à travers la fenêtre, dont ils ont pu ouvrir les battants. Puis, ils ont réussi à récupérer le trousseau de clé, qui se trouvait à l’intérieur, dans la serrure de la porte principale. Ils ont alors pénétré aisément, dans la pièce principale et ont drogué la consœur et son fils, plongés dès lors, dans un profond sommeil. Les quidams n’ont pas eu de difficultés, à faire main basse sur les ordinateurs, portables, effets vestimentaires et une somme de 150.000 F Cfa. Après la pièce principale, ils se sont attaqués à la cuisine, d’où ils ont emporté les bouteilles de gaz. C’est aux environs de 04h du matin, que réveillée, Honorine Niare va constater les dégâts.

Entre temps, les malfrats après ce premier forfait, tenteront en vain, de rejoindre le domicile de Edgar Yeboué, qui se trouvait en mission dans une localité environnante. Le commissaire de police adjoint Touré Pierre et ses collaborateurs alertés, se sont rendus sur les lieux à 05h du matin, pour faire le constat d’usage.

Il faut signaler que depuis un certain temps, les correspondants de presse sont victimes d’actes de banditisme. Avant le cambriolage de la nuit du 14 juin, c’est le domicile du blogeur, Hervé Kissi du site Iffou.net, qui a été passé à peigne fin récemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.