OPÉRATION DE SALUBRITÉ PUBLIQUE AU CIMETIÈRE MUSULMAN DE DAOUKRO.

« ENGOUEMENT REMARQUABLE AUTOUR  D’UNE ACTION CITOYENNE »

Le collectif des  jeunes  musulmans des quartiers Dioulakro, Gagou et Sossobougou(Lafiabougou) a organisé une opération d’entretien  du  cimetière musulman situé sur l’axe d’Abidjan . Cette activité sanitaire qui s’effectue chaque dimanche, s’est achevée  ce dimanche 13 Mai 2018.

Selon Adamou Abdoul Touré, président des jeunes de Dioulakro, l’initiative vise à donner une meilleure image du cimetière musulman abandonné au gré de la nature.

Des actions de désherbage, de nettoyage et d’aménagement des espaces et des artères menant vers le cimetière ont été menées.De nombreux volontaires ont prêté mains fortes aux initiateurs à travers des contributions diverses.

L’on notait  à cette opération  la présence d’autres  cadres de la ville non musulmans dont Bedié Jean Marc Anira, conseiller municipal.

Pour Traoré Adam Kolia, président du conseil d’administration de la lonaci, cette action du collectif des jeunes musulmans  des trois quartiers précités  est salutaire à plus d’un titre et doit être pérennisée afin de maintenir permanemment  le cimetière musulman de Daoukro dans un état acceptable.

Signalons au passage que le collectif des jeunes musulmans dont l’objectif principal  est de consolider la cohésion entre les malinkés musulmans à travers des activités de groupe, a été créé depuis longtemps. Actuellement la relève est assurée  par  les présidents Adamou Abdoul Touré(Dioulakro),  Fofana Gaoussou(Gagou kogonou) et Traoré Aboubacar(Sossobougou).

En plus du cimetière, ils organisent  des opérations de coup de balai dans les mosquées et  participent activement  à celle  du grand ménage qui a lieu le premier samedi de chaque mois.

« C’est un mouvement religieux apolitique ». A précisé notre interlocuteur Adamou, par ailleurs opérateur économique.

EKYF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.