PROMOTION DE L’EXCELLENCE À ARRAH

450 élèves des établissements laïques et confessionnels reçoivent des prix.

Le samedi 02 juin dernier s’est tenue sur l’esplanade de la sous-préfecture d’Arrah la journée de l’excellence en présence des parents des élèves, de la délégation royale dirigé par Nanan Tehoua II, dixième roi, du directeur de la construction et de l’urbanisme et des membres du Mudiar (Mutuelle pour le développement intégral d’Arrah.

450 élèves estimés meilleurs des établissements laïques et confessionnels du département d’Arrah ont reçu des mains de leur parrain plusieurs prix de l’excellence témoin des efforts fournis pendant cette quinzième édition de la fête de l’excellence. Des prix qui vont des manuels de travail aux bourses d’études en passant par des tablettes éducatives, des vélos, des enveloppes d’argent et des diplômes de participation.

Prenant la parole, le parrain de cette quinzième édition de la fête de l’excellence à Arrah, monsieur Akpangni Assoua, par ailleurs colonel, administrateurs des douanes, responsable import-export café-cacao a dit avoir accepté de parrainer cette cérémonie parce qu’il est lui même fils d’Arrah et qu’il est de son devoir de promouvoir l’excellence à travers ce genre de manifestation. Ce simple geste du donner et du recevoir va les motiver à travailler et à être demain des cadres s’investissent tant dans le développement humain et social de leur région. Des besoins liés en l’encadrement d’un enfant peut exister, mais si nous nous mettons ensemble, nous pourrons venir en aide aux plus démunis, a-t-il dit. C’est la raison pour laquelle il appelle les cadres du département d’Arrah à l’union. En ce concerne le phénomène de la violence en milieu scolaire, le parrain s’en est insurgé contre et a dit quelque chose doit être fait pour y mettre fin, en ces termes: 《 On ne peut pas promouvoir l’excellence en milieu scolaire et faire le lit de la violence dans ce même lieu》notre volonté est d’aider les jeunes en buttes à des difficultés diverses de sortir de là. C’est pourquoi nous engageons la responsabilité de chaque parent l’éducation de son enfant. Au sujet de la promotion du genre, le parrain a rappelé avoir mis un point d’honneur pour les encourager à mieux faire.

Émue face à ce geste qui vient du coeur, Madame le proviseur lycée moderne d’Arrah Koné Djénébou a remercié les donateurs et les a encouragé à pérenniser cette cérémonie pour le bien d’Arrah. Aux élèves, elle a demandé de continuer dans ce sens.

L’extase de joie s’est faite ressentie chez N’guessan Sialou Myriam en classe de troisième dans un établissement secondaire privé d’Arrah pour qui cette distinction scolaire les poussera à étudier davantage pour le bonheur des parents.

IL, Aye Laurent, Inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire d’Arrah n’a pas caché sa joie parce que c’est la toute première fois que les élèves de l’institution qu’il dirige sont primés. Cela va contribuer à améliorer les résultats scolaires, a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.