2ème JOUR DES OBSÈQUES DU FRÈRE AINÉ DE HENRI KONAN BÉDIÉ À PÉPRESSOU

Plusieurs reines-mères du Ghana expriment leur compasssion au Président Bedie.

Après la présentation des condoléances des populations de l’Iffou, de cadres du Rhdp du centre de la Côte d’Ivoire, du forum des confessions religieuses de l’Iffou et de membres imminents du Pdci-Rda, la veille, ce samedi 28 mai 2022 était le tour de délégations venues du grand centre entre autres des régions du Moronou, du Gbêkê, du N’Zi, du district autonome de Yamoussoukro, de la presse proche du Pdci-Rda mais aussi une impressionnantes délégation de chefs et de reines venus du Ghana voisin. Ces populations au nombre de plus de 5500 âmes sont venues exprimer leur soutien et leur compassion au président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-rassemblement démocratique africain (Pdci-rda), Henri Konan Bédié qui a perdu son frère aîné, Nanan Bédié Koffi Marcellin, ex chef du village de Pépressou, rappelé à Dieu dans la nuit du vendredi 27 août au samedi 28 août 2021.

La cérémonie de présentation de condoléances était haute en couleur et la tradition akan a été magnifiée dans toute sa splendeur surtout avec la forte délégation ghanéenne, conduite par la reine-mère Nana Afia Siraa-Ababio III , reine mère de la division Werempe de la région traditionnelle de Berekum, reine mère de Kato dans la région de Bono, présidente fondatrice de l’AGLOTLED(Association des leaders traditionnels mondiaux en développement du Ghana) qui a fait le déplacement de Pépressou pour exprimer sa compassion au sphinx de Daoukro et à ses familles biologique et politique. La délégation ghanéenne riche de reines mères et de chefs( Nana Afia Siraa-Ababio III, reine mère de la division Werempe de la région traditionnelle de Berekum et également reine mère de Kato dans la région de Bono et présidente fondatrice l’ASSOCIATION DES LEADERS TRADITIONNELS MONDIAUX EN DÉVELOPPEMENT au Ghana « AGLOTLED », de Nana Serwaa Bonsu II, reine mère suprême de la zone traditionnelle d’Asato dans la région d’Oti, de Nana Oyedieyie Kweku Kumi I, reine mère de la division de Sanaa d’Agona Duakwa de la région traditionnelle d’Agona, région centrale, de Nanan Osabarima Obeng Asiedu I, Chef de Soame Abotanso et Chef de la division Ananta de la zone traditionnelle d’Akyem Bosome,Akyem Swedrou, région orientale, de Nana Abena Gyamfuah Okyere I reine mère de la division de Nkosoo de la zone de division de Suhum Kwahyia, zone traditionnelle de Kyebi, région de l’Est, de Nana Asuo Mankran Kasatene I, linguiste en chef d’Adum Kontri, zone traditionnelle d’Adum, région de Kumasi Ashanti, de Nana Afia Ameyaa Bour I, reine mère de la division Atipim de la zone traditionnelle de Mpuasu Japekrom, région de Bono, de Nana Oduro Baa Atta-Effah I, chef de la division de Sanaa, région traditionnelle d’Ashanti Akyem Hwidem, région d’Ashanti, de Nana Sakyiwaa Nyarko I, reine mère de la division Gyaase de la région traditionnelle de Nsawkaw,région Bono, de Nanan Bini Kouassi, Nii Asafoatse Bubibi Ga Traditional Council Greater Accra, de Nii Asafoatse Osamanhie Ga Traditionnelle Council Greater Accra , de Nana Ansu Kwakye Werempe Division Berekum, de Nana Agyenim Boateng Asante Mampong), a gratifié l’assistance de chants et de danses dignes de la circonstance, ce qui a donné un cachet particulier à ce 2ème jour de présentation de condoléances au bouddha de la capitale de l’Iffou.

Au cours de la procession jalonnée par des chants et danses traditionnelles, chaque délégation s’est inclinée respectueusement devant l’autel d’exposition mortuaire de feu Nanan Bédié Koffi Marcellin puis place fut faite aux échanges de nouvelles, d’abord avec la délégation ghanéenne représentée par Nanan Bini Kouassi qui a assuré le porte-parolat puis avec les porte-paroles des délégations venues du grand centre, en les personnes de Loukou Koffi et Yéboué Daniel . Ces porte-paroles ont tous échangé avec celui de la famille Bédié, N’Zi Esse. Après cette longue étape qui a duré plus d’une heure d’horloge, la cérémonie de dons a été ouverte. Les délégations du grand centre ont offert en espèce 2 millions 500 mille assorti d’autres dons en nature notamment des sacs de riz, d’ignames, de l’huile à la famille Bédié pour pouvoir accueillir ceux qui vont faire le déplacement de Pépressou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.