COUPURES INTEMPESTIVES D’ÉLECTRICITÉ ET EAU À DAOUKRO

Les puits et cours d’eaux, seconds recours des ménagesÀ l’instar des autres villes du pays,depuis les premières semaines du mois de mai 2021 ,la fourniture en électricité et eau potable est devenue une denrée rare à Daoukro.

En effet,du foyer de la ménagère en passant aux commerces ,les consommateurs privés d’eau sont obligés de parcourir de longues distances pour obtenir cette précieuse substance vitale.Pour ceux qui n’ont pas la chance d’en trouver, les puits et cours d’eau tels que le barrage de la SETAO et Benanou sont leurs derniers recours .Plus , durant le délestage ,les entreprises publiques non équipées en groupes électrogènes sont contraintes à interrompre leurs services,causant ainsi des désagréments aux citoyens.

Par ailleurs,la majorité des consommateurs dans leur quête quotidienne de bien-être commencent déjà à ressentir sur le marché, la flambée des prix d’articles et denrées alimentaires de premières nécessités .

Certe le gouvernement s’attèle à faire face à ce disfonctionnement. Mais durant combien de temps certains ouvriers, artisans ou ménages qui dépendent de l’électricité et l’eau supporteront-ils les charges financières ?À telle enseigne, qu’ils s’interrogent sans cesse:<<Vraiment c’est dur pour nous , à quand la fin exacte de cette galère énergétique ?>>.Vivement que le plus tôt possible , cette impasse soit un vieux souvenir gage d’un bonheur pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.