OBSÈQUES DU FRÈRE AINÉ D’HENRI KONAN BÉDIÉ : PLUSIEURS PARTIS POLITIQUES À PÉPRESSOU

Après les différentes régions de la Côte d’Ivoire, ce jeudi 02 juin 2022, plusieurs partis politiques et organisations de la société civile sont venus à Pépressou où se déroulent depuis près d’une semaine les obsèques du frère aîné de Henri Konan Bédié, rappelé à Dieu dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 Août 2021, pour pouvoir prendre leur part de deuil en soutien à la grande famille Bédié.

                                                                                                           

Chaque parti politique selon le protocole de la cérémonie funéraire a pu non seulement s’incliné devant l’autel d’exposition mortuaire de l’ex chef de village de Pépressou avant de saluer avec déférence le bouddha de Daoukro qui avait à ses côtés sa tendre épouse et des membres de sa famille politique comme biologique.

Face à la mort d’un patriarche, les partis politiques de la terre d’Eburnie, ont su taire leurs querelles parfois fratricides pour se concentrer sur l’essentiel c’est-à-dire la OBSÈQUES DU FRÈRE AINÉ DE HENRI KONAN BEDIE AVEC PLUSIEURS PARTIS POLITIQUES À PÉPRESSOU, la compassion, la fraternité. Ainsi l’Udpci de Mabri Toikeusse Abdallah Albert, le Mfa d’Anaki Kobenan, le Fpi de Pascal Affi N’Guessan, le Ppaci de Koudou Laurent Gbagbo, le Rhdp d’Alassane Ouattara, le GPS de Soro Kigbafori Guillaume, le Pdci de Henri Konan Bédié pour ne citer que ceux-là sont tous venus exprimer leur compassion et leur soutien au président du parti septuagénaire qui a perdu son grand frère bienaimé et pour qui il a organisé des obsèques grandioses à la hauteur du rang de grand chef qu’il était.

Le parti au pouvoir était très représenté avec Madame Kandia Camara, Monsieur Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l’agriculture et du développement rurale , porte-parole principal du Rhdp, le gouverneur du district autonome d’Abidjan , Monsieur Robert Beugré Mambé, vice président du Rhdp, Monsieur Adama Bictogo, secrétaire exécutif du Rhdp, vice-président de l’assemblée nationale, Monsieur Amédée Kouakou, ministre des infrastructures économiques, Monsieur Konan Kouadio Bertin, ministre de la réconciliation nationale, Madame Raymonde Goudou Coffie, ministre gouverneur des lacs, Monsieur Philippe Légré, ministre gouverneur du bas Sassandra, Madame Yao Patricia , directeur de cabinet de la première dame et vice présidente de l’assemblée nationale, madame Ehui Odette , présidente nationale des femmes du Rhdp et conseiller économique et social, madame Touré Massara , premier vice-gouverneur du district autonome de Yamoussoukro pour ne citer que ceux-là. Lors des échanges de nouvelles, le porte-parole du président Bédié, Monsieur Kra Kouamé François a eu deux interlocuteurs, le premier, Monsieur Kramo Kouassi avec qui il a échangé en langue autochtone baoulé et le gouverneur Beugré Mambé avec qui il a échangé en français. Le ministre Beugré Mambé a à l’occasion, rendu un vibrant hommage au défunt avant de rappeler les liens fraternels entre le Pdci-rda et le Rhdp. « La famille de notre aîné, de notre père Henri Konan Bédié est en deuil. C’est le la famille Ouattara qui est en deuil. Le Pdci est en deuil, c’est le Rhdp qui est en deuil. Nous avons en partage une racine commune qui est l’Houphouétisme .

C’est pourquoi nous sommes venus prendre notre part de deuil à la demande de son jeune frère Alassane Ouattara. Pour ceux qui savent, les liens indissolubles qui existent entre les deux familles biologiques et les deux familles politiques sont encrées dans du marbre. Pour ceux qui savent et plus encore notre patriarche, notre grand père, notre oncle, notre aîné Bédié Marcellin qui nous quitte était marqué par trois choses essentielles. Son verbe, c’est le silence dans le regard, son sentiment majeur, l’affection et la solidarité, son geste essentiel c’est le sourire pour dire que la vie est belle, il ne faut pas la gâcher. Nous sommes venus pour porter ce témoignage au nom de son excellence le président Alassane Ouattara, président du Rhdp, qui a eu privilège à partager avec son aîné, le président Henri Konan Bédié, les idées de sa sagesse profonde encrée dans le terroir, celle de véhiculer par le patriarche Bédié Marcellin qui nous quitte. Que Dieu accepte de nettoyer son âme afin que celle-ci repose en paix dans le village des âmes bienheureuses où il n’y a ni pleur ni douleur », a transmis le porte-parole du Rhdp.

Le Pdci-rda n’était pas en reste. Avant même l’interminable procession des militants du parti septuagénaire, le tam-tam parleur a annoncé leur entrée en scène. Avec leur secrétaire exécutif en chef, le professeur Maurice Kakou Guikahué, en tête de fil, ces militants ont rendu hommage au patriarche Bédié Koffi Marcellin et ont salué respectueusement le sphinx de Daoukro qui était fier de voir ses militants réunis à l’esplanade de Pépressou en si grand nombre. Maurice Kakou Guikahué a remis symboliquement le drapeau vert et blanc de son parti au fils premier né de feu Bédié Koffi Marcellin. Toutes ces délégations de partis politiques ont fait des dons en nature et en numéraire estimés à plus de 30 millions de FCFA. De façon singulière les ministres Kobenan Kouassi Adjoumani et Konan Kouadio Bertin en dehors du don du Rhdp, ont fait chacun des dons en leurs noms propres respectivement 5 millions et 1 millions de FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.